Bien s'armer pour la saison froide Spécial

cold

L'automne est déjà là, l'eau et l'air commencent à se refroidir... Mais ça ne doit pas nous empêcher d'aller à l'eau. Chacun a ses petites astuces pour mieux supporter le froid avant / après et pendant les sessions, mais une bonne préparation de son corps et de son matériel est cependant requise pour éviter les mauvaises expériences. A ce sujet, je vous renvoie vers le post de Fred sur les consignes et conseils de sécurité à respecter durant la saison froide.

La première rêgle est d'arriver avec une combinaison sèche sur le spot... Rien de plus désagréable que de devoir enfiler sa combinaison qui, mouillée de la veille, a gelé dans le coffre de la voiture. Ensuite, l'utilisation d'un poncho plutôt qu'une serviette est très appréciable, ça protège vraiment du froid et pour les pudiques c'est top ! Ça ne coûte pas bien cher chez les magasins bleus mais d'autres modèles plus élaborés sont également disponibles chez les grands fabriquants de surfwear. Un petit tapis de sol évite aussi de trop refroidir ses pieds pendant l'habillage/déshabillage.

poncho



Le matériel : il faut jauger sa frilosité et s'équiper en conséquence.

Pour la combinaison, choisir l'épaisseur de néoprène adapté à la température de l'eau. Pour Madine une néoprene 5/4 (torse/jambe) ou 5/4/3 (Torse/jambe/bras) ne sera pas de trop pour affronter les basses températures. La construction est généralement en jersey (solide, issu du surf) mais un plastron en finemesh (lisse, plus fragile) est assez intéressant pour éviter le freezing dû au vent. A noter qu'il existe des combinaison full finemesh, j'en ai une... c'est bien mais fragile. Les néoprènes peuvent également comporter des couches de matériaux "isolants" (polaire, alu, etc...), c'est souvent plus cher mais ça a sans doute un intérêt...

strike select semidry

Un top néoprène 0,5-2mm voire un short John bien chaud à mettre sous la combinaison néoprène est également bienvenu quand c'est vraiment froid (10°C au moins). Il vous servira également lors des sessions d'été un peu fraiches. Cependant attention à préserver une bonne liberté de mouvements et de ne pas être trop serré dans votre combinaison (tétanisation, sensation de respiration difficile).

topshort john 2mm

L'autre alternative est la combinaison sèche avec ses avantages et ses inconvénients. Là, on a pas ou peu d'entrée d'eau, il suffit de mettre de bonnes polaires en dessous et c'est parti. Mais attention, on transpire pendant l'effort et on sent le frais malgré tout.

dryfashion combi seche black performance print

Ensuite la priorité est de donner de la chaleur aux extrémités (tête = cagoule, mains = gants, pieds = chaussons). Là encore, plusieurs modèles sont disponibles mais ne pas hésiter à prendre des néoprènes épais (5/4 mm) pour les pieds. La protection de la tête est également très importante. En effet, par temps froid, votre corps (stressé) favorise naturellement la circulation du sang vers le cerveau (je sais, ça ne sert à rien pour le planchiste :-p), si bien que 30 à 40% de la chaleur corporelle est évacuée au niveau de la tête.

botillons ionbonnet neoprenecagoule

Quand le froid est intense, l'utilisation de gants devient obligatoire, et là, il n'y a pas vraiment de solution idéale (fermés, semi-ouvert, mitaine, gants, etc...). En effet, bien souvent les gants fermés entrainent une tétanisation des avant-bras à cause d'un manque d'accroche sur le wishbone. Les gants semi-ouverts ont un meilleur grip mais ça caille plus. Perso, j'ai des fermés en mitaine, pas pratique, mais ca accroche pas mal, d'autres sont également satisfaits de leurs semi ouverts.

dakine mittsgant ouvertwindsurf

Pour éviter les problèmes liés au freezing (froid dû vent qui refroidi la combinaison en navigation), beaucoup d'entre nous utilisent la vareuse de Kayak des magasins bleus, c'est terriblement efficace et peu couteux (15-20 euros). On l'enfile par dessus le tout, ca ne bouge pas et n'est pas trop encombrant.

vareuse

 

Pour ceux qui naviguent beaucoup en hiver, des bouchons d'oreilles prévenant l'exostose existent.

surfears ion

Enfin, pour ne pas trop se refroidir pendant les pauses sur le bord. Un top Néoprène ou un coupe vent sont les bienvenus.

coat

Dernier conseils: rester dynamique !!! Si vous bougez en permanence, vous aurez moins froid que si vous restez assis à rien faire sur le bord. N'oubliez pas vos équipements de protection anti-impacts (casques et gilets), si avez un choc dans l'eau froide, les conséquences sont décuplées.

Enfin, si c'est au dessus de votre niveau, restez au sec :-) Même des planchistes de très bons niveaux se font parfois très peur...

A+

Copyright

Si vous détectez des liens qui ne fonctionnent pas ou des bugs graphiques, veuillez adresser un mail à : contactawm@yahoo.fr.