Régler ses bouts de harnais

Régler ses bouts de harnais est essentiel pour naviguer sans se fatiguer  et ce quelle que soit la discipline : slalom, vague, freeride ou freestyleDes bouts bien réglés devraientse substituer aux bras et techniquement permettre de tenir le gréement sans toucher le wishbone en se reposant sur le harnais.

Position des bouts

D’une façon générale on aligne le point d’ancragedes boutavec le centre de la poussée vélique pour avoir un gréement équilibré.

bout0

Pour trouver ce point la meilleure solution est: Le tâtonnement!!!!  

A terre avec votre voile gréée, vous vous accrochez au harnais et cherchez le point d’équilibre en déplaçant les bouts jusqu’à avoir un gréement parfaitement stable que vous devez pouvoir tenir au harnais sans vous servir de vos mainsGardez à l’esprit que pour les grandes voiles (> 6,0 m²) il faudra reculer l’ensemble et qu’à l’inverse, pour les petites voiles (< 4,5 m²), il faudra avancer les bouts.

Bout1

 

Ensuite, sur l'eau, ajuster légèrement leurs positions. Des bouts mal positionnés se ressentent tout de suite une fois accroché au harnais :

  • trop avancés et votre voile tire sur votre main arrière, beaucoup de pression sur le pied arrière => Spin out
  • trop reculés et votre voile tire sur votre main avant, pression sur le pied avant.

 

Longueur

Des bouts longspermettent de s’asseoir d’avantage dans le harnais et de gérer la puissance de la voile avec ses hanches en les abaissant pour la border et en les réhaussant pour la choquer. Il devient alors plus facile de contrôler le gréement dans le vent fort. Leur longueur permet également à la voile d’être plus verticale et donc au maximum de son efficacitéL’accrochage/décrochage est aussi facilité.

bout2

Des bouts courts redressent le rider, allègent ses appuis sur son matériel facilitant ainsi le départ au planning. En revanche, cette position plus droite et plus compacte, vous assoit moins dans le harnais et est donc plus physique. Leur courte longueur rend également plus difficile d’anticiper les catapultes et l’accrochage et le décrochage demandent plus d’efforts. Des bouts courts amènent souvent les pratiquants à rabaisser leur wishbone à l’excès raidissant la voile

Bout3

 Régles ses bouts de harnais

Il existe une méthode simple pour savoir si la longueur de vos bouts est adaptée à votre gabaritplacez votre coude au fond de la boucle de vos bouts de harnais puis tendez votre main.

Si le wishbone arrive au niveau de la base de vos phalanges, vos bouts sont à la taille standard pour votre morphologie.

bout4

À partir de ce point de départ vous pouvez affiner en faisant l’expérience de bouts plus grands ou plus petits. Vous pouvez opter pour des bouts variables pour essayer plusieurs longueurs de bout en navigation et trouver celle qui vous convient.

Voici enfin quelques avis de pros sur le positionnement des bouts de harnais:

Nicolas Warembourg

« Dans un premier temps,  je cherche à équilibrer mes bouts de harnais sur le wishbome, je fais un premier test à terre. Ensuite sur mes premiers bords,  je précise leur position en les avançant ou en les reculant. En règle général, plus le vent est léger, plus les bouts sont courts. Pour le vent léger, les bouts courts permettent d’être près du gréement et donc d’être plus droit sur le flotteur pour alléger les appuis sur l’aileron. Pour le vent fort et les plans d’eau agités, il faut pouvoir contrôler la voile facilement. Je cherche donc à m’asseoir dans le harnais en rallongeant les bouts. Cette règle s’applique en formula et en slalom. Pour la vague, je ne change pas trop mes réglages. Je conseille donc de mettre des bouts de harnais réglables pour pouvoir changer la longueur en fonction des conditions de vent et de mer. Plus on progresse, plus on affine ses réglages.  Perso j’utilise les Bouts de harnais neilpryde race vario 22/28 pour le vent léger (en générale 26/28 cm pour la formula et le slalom light) et les neilpryde race vario 28/32 pour le vent médium à fort (Utilisation de toute la longueur de 20 à 50 nds). »

Alexandre Cousin

« Pour ma part, j’utilise les bouts de harnais North réglable en nav de 26 à 32 cm. On peut en plus les enlever et les mettre sans retirer la poignée de wish ce qui est très pratique. Pour les régler à la bonne place sur le wish tout d’abord, je lève ma voile à terre et je la gonfle puis je place les bouts entre mes deux mains. ensuite j’affine sur l’eau. Je navigue avec les bouts assez serrés pour pouvoir être plus libre et sentir la voile. J’essaie d’avoir les bouts bien centrés donc ni trop sur l’arrière ni trop sur l’avant. En formula j’essaye de ne pas avoir mes bouts trop reculés sinon la voile est trop bordée et la planche ne cape pas.  Dans le vent fort, je rallonge les bouts et les raccourcis quand le vent est léger. »

Yoann Fleury

« J’utilise toujours des bouts réglables que ce soit en formula, en slalom ou en vagues, c’est comme le système de palans, une fois qu’on l’a utilisé on ne peut plus s’en défaire, c’est tellement confort et utile.

En slalom/Formula ->  J’utilise des bouts réglables, j’achète des bouts DaKine, change le bout intérieur pour en mettre un plus long et mets un palan/taquet pour le faire réglable, en fait en régate/compétition, tu as besoin de toujours régler. Je navigue avec des bouts très serrés dans le petit temps pour avoir une voile assez libre et je les écarte dans le vent fort pour gagner en contrôle.  Pour ce qui est du réglage, je navigue plutôt court dans le light et rallonge dans le vent plus soutenu, je ne saurai dire la longueur en cm.

En vague -> je ne me prends par la tête et prends des bouts North réglables d’origine, cela suffit, navigation bouts très serrés (liberté de la voile) plutôt long, env 30cm, pour faciliter l’accrochage et le décrochage. »

Antoine Questel

« Sur tous les supports (formula, slalom et vague), je positionne mes bouts de harnais de façon à ce que mes mains servent juste à stabiliser le gréement tout en gardant un peu de puissance dans la main AR.

En formula, je navigue avec des bouts assez courts car en général j’utilise des poignées AR de wish large. Avec une poignée large, on a tendance à légèrement reculer les bouts de harnais par rapport à un wish poignée réduite et aussi les raccourcir en longueur pour avoir le même couple de rappel .

En slalom, plus je descends dans les surfaces de voile, plus j’ai tendance à légèrement rallonger les bouts pour obtenir un maximum de contrôle surtout dans le vent fort et les clapots serrés. 

En vague, mon réglage est très simple. A partir du moment où je peux m’accrocher sur les moments NO PLANING, c’est que le réglage est parfait! Pareil, je recherche le contrôle max en ayant les bouts assez long.

Je navigue qu’avec des bouts réglables car à chaque début de saison sur les 5 premières sessions  je cherche le réglages au millimètre près sur chacune des voiles.

Longueur des bouts 24-30 en formula et 26-32 en slalom/vague. »

 

Sources:

https://www.enemii.fr/

https://teamfunboard.wordpress.com/

Catégories

Copyright

Si vous détectez des liens qui ne fonctionnent pas ou des bugs graphiques, veuillez adresser un mail à : contactawm@yahoo.fr.